Une soupe à la citrouille si facile et divine que tu en voudras encore plus

J’en avais tellement qu’au début je ne savais pas quoi faire avec.

Une méga citrouille — quand je te dis méga, je veux dire MÉGA — me saluait depuis quelques jours, dans mon hall d’entrée, depuis que je l’avais achetée dans le but de la sculpter et de la décorer pour un défilé de citrouilles, concours organisé par mon quartier avoisinant le lendemain d’Halloween. Lors de cet évènement, on a droit à une exposition des citrouilles « déguisées » sur les sentiers d’un parc à la lueur des bougies, avant d’annoncer le vainqueur. Comme mon petit monstre adorable avait perdu l’intérêt d’y participer, je l’avais abandonnée là.

Mais pas pour longtemps.

Un jour, j’ai décidé qu’il était temps qu’elle passe sous le bistouri. J’avais envie de me lancer dans la préparation d’une soupe à la citrouille pour la deuxième fois de ma vie (la première était l’année dernière). Alors, avec l’aide de mon compagnon, nous l’avons découpée en plusieurs morceaux, et c’est comme ça que tout a commencé.

Vingt minutes plus tard, j’avais une soupe ex-quise ! Et je n’en reviens pas comment je l’ai préparée en si peu de temps.

La beauté dans tout ça : grâce à mon inexpérience quant à la préparation de la citrouille, j’ai pu découvrir un secret pour retirer sa chair quatre fois plus rapidement que la méthode populaire.

Et je vais le partager avec toi.

>> Lire la suite

Un Parfait à la tarte à la citrouille magique

Je ne pensais jamais que ce jour arriverait.

Ben, en fait, c’était juste une question de temps. Ça a l’air que mon petit monstre adorable préfère les aliments industriels à ma bouffe maison. Maintenant, dès que je me retrouve à faire les courses avec lui, c’est la bataille.

Lui : « Maman, je veux ça. »

Moi : « Non. »

Lui : « Pourquoi maman ?! »

Moi : « Parce que je ne veux pas. C’est plein de n’importe quoi là-dedans et je peux te le faire. Ce sera encore meilleur, même. »

Lui : « Mais je veux ça, maman ! »

Moi : « Je t’ai dit NON ! »

Lui : « MOUAAAAAHHH ! »

Oh, mon Dieu ! C’est horrible ! À présent, je préfère éviter qu’il m’accompagne pour éviter ce genre de choses. Tant et aussi qu’il restait à la maison, j’avais le contrôle.

Mais, à cause des influences extérieures, c’est beaucoup plus difficile. C’est un souci constant de tout surveiller : à l’école, chez ses amis, même à la maison (car mon compagnon ne mange pas exactement comme moi)…

Que faire dans ce cas-là ?

Tu dois être encore plus rusée.

Et j’ai trouvé une solution originale pour gagner la bataille.

>> Lire la suite

Une agréable tarte aux pommes à la cannelle

Euh… quoi ! Déjà !? Mais… Comment ?

Comment a-t-on pu arriver au mois d’octobre si vite ? On dirait que c’était encore hier que j’étais partie en vacances, que je préparais les fournitures scolaires de mon petit et que je bouclais l’enregistrement de « Les outils essentiels que j’utilise en cuisine vivante ». (Je viens de mettre la vidéo en ligne et tu peux aussi lire cet article.)

Il y a quelques jours, je me promenais avec mon garçon, et il a pointé du doigt des décorations d’Halloween accrochées à un balcon d’un immeuble à appartements. Il m’a demandé pourquoi elles étaient là, et je lui ai répondu d’un air perplexe : je ne sais pas. Dans ma tête, ces gens-là devaient être un peu trop enthousiastes de les avoir accrochées si tôt.

J’ai seulement réalisé qu’on avait bien entamé le mois d’octobre quand tout récemment, j’ai reçu dans mes courriels des suggestions de recettes incluant la citrouille… écoute, ça : pour l’Action de grâce et l’Halloween ! Je n’ai même pas eu le temps de terminer le mois de septembre avec ma dernière recette incluant la pêche qu’on me parle déjà du carrosse de Cendrillon avant sa transformation magique.

Et les pommes dans tout ça ! Où sont passées les recettes avec des pommes ? Oh ! Mon Dieu ! (La main sur ma bouche.)

Je n’ai même pas préparé de recettes avec celles-ci ! Je n’ai pas encore été à la cueillette des pommes !!! Et l’Action de grâce… mais c’est ce week-end ! Vite ! Vite ! Il faut que je prépare quelque chose rapidement.

Et d’un seul coup, je me suis souvenue d’une belle recette de l’année dernière que je n’avais pas publiée parce que, figure-toi, je m’étais laissée avoir par la rapidité du temps.

Mais je te la présente maintenant pour qu’elle ne me file pas encore d’entre les doigts.

>> Lire la suite

Gâteau au faux-mage et gingembre, bleuets, pêche et fruit de la passion

Essaies-tu de trouver des alternatives plus saines pour manger de bons desserts ? Des desserts qui te font enlever ta culpabilité de manger des gâteries ?

Les gâteaux, c’est la gourmandise ultime. Tu salives quand tu les vois dans les vitrines de pâtisseries, tu rêves de t’en régaler jusqu’à même ouvrir ton frigo une fois la nuit tombée. Et quand tu en prends un morceau, tu en veux un deuxième… Tu te demandes comment arrêter cette pulsion.

Mais tu n’es pas obligée.

Ben, en fait, tu devrais arrêter si tu choisis des gâteaux industriels. Ils sont bourrés de gras trans, de sucres raffinés, de farine raffinée, d’additifs artificiels, de toutes sortes de cochonneries… Ton cerveau comprend sûrement tout ça, mais pas tes sens et tes émotions.

Je te comprends. Je vis avec deux hommes (un petit et un grand) qui perdent le contrôle devant biscuits, gâteaux, glaces sucrées… Ça peut être frustrant d’avoir à les éliminer complètement si tu veux avoir une saine alimentation. Ça implique que tu dois mettre fin à la gourmandise et au plaisir.

Mais pas du tout ! Tu peux manger des gâteaux santé. Si, si, je t’assure.

Il faut juste que tu optes pour ceux qui sont composés d’ingrédients entiers avec une haute teneur nutritionnelle.

Je n’ai pas la dent sucrée, mais ma famille est contente de savoir que je peux les satisfaire si besoin est. Et tu as de la chance.  Je vais faire la même chose pour toi.

>> Lire la suite

Une salade de fruits veloutés avec yaourt de noix de coco parfumé

Ouille ! Je me suis rendu compte de quelque chose récemment.

Premièrement, l’été est presque fini et deuxièmement, la saison de la pêche achève bientôt. Et je n’ai pas créé de recettes fantaisistes la mettant en vedette.

Oh ! La pêche ! Ce fruit à la peau veloutée et à la coloration jaune orangée. Ce fruit à la chair fraîche et juteuse. Si fine, si aromatique, si succulente ! Quand elle est bien mûre, bien sûr. Mon petit en mangerait toute la journée s’il pouvait. Tellement que, quand j’achète un panier, il en mange au moins trois, quatre aussitôt sortis du marché. Et une fois à la maison, il n’en reste pas assez pour que je mette mon chapeau de chef et que je crée quelque chose d’extraordinaire.

Donc, là, il faut que je me grouille à créer des recettes avant sa disparition. Mais je dois encore y penser, les créer, les tester, les manger… J’ai un peu chômé ces derniers temps. Je me suis pris de longues vacances pour relaxer un peu (je raconterai plus bas).

Pendant que je réfléchis à mes prochaines créations, si tu cherches une recette avec la pêche tout de suite, je t’en propose une que j’avais préparée l’année dernière lors de mon défi gratuit de 30 jours, défi que j’ai décidé de ne plus offrir gratuitement, car ça impliquait BEAUCOUP trop de travail en un temps serré. Je vais sûrement le rééditer et le garder pour faire, qui sait, un vrai livre de recettes. (J’offre seulement celui de 7 jours gratis.)

En tout cas, je l’avais préparée pour le petit déjeuner, et elle était trop bonne, trop fraîche, trop agréable en bouche. Et accompagnée yaourt de noix de coco, laisse tomber !

>> Lire la suite

Un « aïoli » parfait pour l’été

À l’époque où je mangeais n’importe quoi, il y avait un condiment que j’adorais.

Je pouvais me faire des toasts et le tartiner sans rien d’autre. Hé ! Je pouvais même en manger à la cuillère. Je parle de la mayonnaise. Ma préférée, c’était la Hellmann’s. Et je pense bien que l’entreprise faisait une sorte qui était plus sucrée que l’originale. Horrible, je sais.

Après quand j’ai commencé à faire mes propres vinaigrettes, je me suis dit : pourquoi ne pas me faire une mayonnaise maison aussi ? J’ai acheté les ingrédients qu’il fallait, œufs, citron et huile d’olive, et je me suis mise à la tâche. Je l’ai faite à la main avec le fouet. Quand j’ai vu le mélange de liquide s’épaissir et devenir blanc, j’étais complètement folle de joie de voir la magie opérer devant moi.

Je me sentais tellement fière de moi. C’est fou le sentiment qu’on éprouve lorsqu’on réalise quelque chose toute seule pour la première fois, tel un enfant.

Quand j’ai abandonné les produits animaux complètement, j’ai dû faire mon deuil.

Mais heureusement que ça n’a pas été long, car j’ai trouvé une alternative plus saine.

La mayonnaise de cajou est toute aussi, sinon plus, divine que l’ordinaire. J’avais déjà publié une recette auparavant, mais cette fois-ci j’ai ajouté des ingrédients parfaits pour l’été.

>> Lire la suite

Comment nourrir ton petit bout de chou sur une alimentation vivante en toute sérénité

La grande joie.

Quelle joie d’être maman. Tu veux tout faire pour que bébé ne manque de rien et qu’il grandisse bien. Tu as déjà pris ta santé en main en adoptant une alimentation plus vivante et maintenant, tu veux prendre celle de ton petit en main pour qu’il ait une santé optimale.

Souvent, quand on est nouvelle maman et quand on n’est pas encore très avertie, on cherche les conseils de personnes d’expérience : les pédiatres, nos mamans, nos amies, nos inspirations…

Mais ces conseils, quoique bienveillants, viennent souvent avec quelque chose d’indissociable : des opinions personnelles et des idées préconçues.

Les mamans vont te dire de donner des céréales très tôt ou la plupart des pédiatres vont te dire de donner beaucoup de viandes et de laitages pour que les muscles et les os de bébé soient forts. Et tes amies ou autres vont te véhiculer leurs croyances, peu importe leur alimentation.

Difficile de faire le tri dans tout ça. Tu peux te sentir un peu désorientée.

Alors, quelle alimentation donner à ton bébé naissant et grandissant si tu veux favoriser l’alimentation vivante ?

Je vais répondre à ta question en partageant avec toi le plan nutritionnel que je voulais suivre idéalement et ce que j’ai vécu réellement pour que tu puisses faire le meilleur choix pour lui.

>> Lire la suite

Soif de changement ?

Joignez-vous à la famille de bons vivants pour recevoir des conseils pratiques, des astuces ingénieuses et des recettes délicieuses. Commencez de bon pied avec mon guide manger cru jusqu'à midi pendant 7 jours, incluant 14 recettes délicieuses et rapides. C'est GRATUIT !