Portrait vivant : Céline Repetto de J’alimente ma santé

Suis Céline ici : Site Web | YouTube | Instagram | Facebook | Twitter


Sais-tu ce que c’est l’orthorexie ?

C’est un terme qui a été inventé par Dr Steven Bratman, auteur du livre « Health Food Junkies » (N.D.T. Les accros de la saine alimentation), qui définit l’orthorexie comme une obsession avec la saine alimentation si grande qu’elle devient malsaine physiquement et mentalement. Il n’y a rien de mal avec le fait d’être sensibilisé à la malbouffe et à l’éviter.

Mais quand tu deviens obnubilée par l’idée d’atteindre la pureté au point où tu fais du mal à ton corps et à ton esprit (fonte musculaire, carences, perte de cheveux, perte de dents…), là, ça ne va plus.

Et certaines personnes sont prises dans ce mouvement, croyant mordicus qu’elles ne sont pas encore assez pures, même si elles sont en train de décomposer : détox à répétition, rejet de plusieurs catégories d’aliments, acharnement pour atteindre le nirvana…

Est-ce que ça te paraît familier ? Moi aussi, je suis passée par là.

Plusieurs années plus tard, après avoir pris du recul, je me suis rendu compte que finalement, il y avait peut-être quelque chose dans ce terme qu’auparavant, je trouvais complètement absurde et que je pensais avoir été inventé pour m’incarcérer.

Aujourd’hui, le livre de Dr Bratman n’est plus en circulation, mais le terme est resté. Comment savoir à quel point tu es orthorexique ?

Réponds au questionnaire suivant, juste pour t’amuser.

Mais avant…

Ce qui a freiné l’atteinte de ma chimère

Quand je te dis que je suis passée par l’obsession d’être pure, je ne te mens pas.

Je suis passée du végétarisme au végétalisme, puis du végétalisme au crudivorisme et après, j’ai commencé à faire le 80-10-10 et j’effleurais l’idée de devenir frugivore, puis liquidivore (qui ne boit que des liquides), puis respirienne…

Je me suis arrêtée au 80-10-10 — que je n’ai pas pratiqué longtemps d’ailleurs.

Quoique j’avais vaincu mon hyperthyroïdie – c’est ce que les analyses sanguines ont révélé et continuent de révéler –, j’avais des moments où je soupçonnais que la maladie était sournoisement revenue. J’avais des moments où je croyais qu’elle me disait bonjour occasionnellement pour me signaler sa présence, tel un mort vivant qui refuse de rester 6 pieds sous terre, en faisant réapparaître mes symptômes d’avant, comme la perte de cheveux et les sentiments de ballonnements et d’indigestion. (Je t’en dirais plus une autre fois.)

Alors, j’ai dû abandonner toute idée de devenir une conscience pure et un être multidimensionnel. Et le test d’orhorexie m’a ramenée un peu sur terre.

Test d’orthorexie

Donne-toi un point pour chaque question. Le plus de points tu accumules, le plus tu peux être « orthorexique » :

1) Passes-tu plus de trois heures par jour à penser à une alimentation saine ? Si tu le fais, donnes-toi un point. Si tu dépenses plus de temps, donnes-toi deux points.

2) Prévois-tu la nourriture de demain, aujourd’hui? Alors, te demandes-tu à l’avance : « Qu’est-ce que je vais manger demain ? » (Voir ma remarque plus bas.)

3) Mets-tu plus d’importance sur la vertu de ce que tu manges plutôt que le plaisir que tu obtiens de manger ?

4) As-tu remarqué que si la qualité de ton régime alimentaire a augmenté, la qualité de ta vie a diminué ?

5) Continues-tu à devenir de plus en plus stricte avec toi-même ?

6) Sacrifies-tu les expériences que tu as appréciées de manger dans le passé pour manger les aliments que tu crois maintenant sont les bons ?

7) Sens-tu avoir une meilleure estime de toi quand tu manges des aliments sains ? Es-tu condescendante envers les autres qui ne mangent pas sainement ?

8) Ressens-tu de la culpabilité ou du dégoût envers toi-même quand tu t’écartes de ton régime alimentaire ?

9) Est-ce que ton alimentation t’isole de la vie sociale ?

10) Lorsque tu manges de la façon dont tu es censée le faire, te sens-tu apaisée d’avoir un sens de contrôle total ?

Quand je regarde le questionnaire ci-dessus, je peux, avec toute franchise, te dire qu’il y avait un moment dans ma vie où la réponse était « oui » à chaque question.

Remarque : je crois que c’est normal de planifier ce que tu vas bouffer. Je le fais encore aujourd’hui. Mais si tu y penses TOUTE la journée, là, il y a un problème. Aujourd’hui, je ne passe pas plus de 15-30 min à planifier mon menu de la semaine.

Alimente ta santé globale

Je l’ai déjà dit plusieurs fois. Il est important de prendre soin de toi et d’éviter les aliments qui sont potentiellement dangereux.

Mais sache que ton corps est une merveilleuse machine qui détient son propre mécanisme de détox.

Il faut juste t’assurer de ne pas le déséquilibrer en le surchargeant de n’importe quoi. Il faut juste que tu t’assures que l’aiguille de la balance ne penche pas vers l’acidose.

Je considère qu’une saine alimentation devrait être 80 %  végétalienne, peut être même crue ou presque, et 20 %, peu importe. Mais ceci n’est que ma théorie.

C’est à toi de déterminer quel est ton meilleur équilibre.

Tu ne veux pas seulement te sentir bien. Tu veux te sentir au top.

Alors qu’es-tu prête à faire pour que tu sois plus équilibrée au point de vue global ?


 

Je suis curieuse de savoir quelle est ta note. Partage-la dans les commentaires ci-dessous.

Naïby

About the Author

Naïby

J'ai pour mission d'aider les gens à atteindre une longue vie saine et radieuse, grâce à mes recettes savoureuses, à des conseils pratiques et à des solutions astucieuses.

Soif de changement ?

Joignez-vous à la famille de bons vivants pour recevoir des conseils pratiques, des astuces ingénieuses et des recettes délicieuses. Commencez de bon pied avec mon guide manger cru jusqu'à midi pendant 7 jours, incluant 14 recettes délicieuses et rapides. C'est GRATUIT !