Une tarte divine aux noix de pécan que tu peux préparer en un rien de temps

Ça ne peut pas être aussi cochon que la version traditionnelle, tu crois ?

Tu penseras autrement quand tu auras englouti ma tarte au chocolat et aux noix de pécan, version crue.

Le côté sucré, le côté riche, le côté fondant, je sais que c’est ce qui te fait tourner les yeux derrière la tête quand tu savoures une tarte du type tarte au sucre.

Et si tu as en plus un côté chocolaté et caramélisé… laisse tomber ! Tu es dans un autre univers, au 7e ciel.

Mais la préparation d’une telle la tarte demande que tu sois patiente à la faire cuire — deux bonnes heures en moyenne — et que tu sois suicidaire.

Car sa consommation implique l’ingestion d’ingrédients qui feront exploser ton taux d’insuline et ton pèse-personne au plafond.

Comment succomber à cette gourmandise sans les effets nocifs et, surtout, sans culpabilité ?

T’inquiète. J’ai la solution qui assouvira tes fantasmes.

Ce qui rend ce dessert si spécial

À la base, la tarte au chocolat et aux noix de pécan est composée d’une garniture sucrée et fondante qui comprend beaucoup de chocolat, de noix de pécan, de sucre, de sirop de maïs, de beurre et d’œufs. Elle est originaire du sud des États-Unis, étant donné que ces noix sont cultivées là-bas.

Le mot pécan est un dérivé du mot algonquien pakani ou pakan (chez nous, au Québec, on les appelle des pacanes).

Les Américains du sud ajoutent souvent un peu de bourbon ou de rhum à la garniture, qui améliore la saveur un peu aigre-douce, presque caramel des noix de pécan et qui contrecarre également le goût sucré de la tarte.

Si la tarte aux noix de pécan est probablement le dessert le plus célèbre au sud des États-Unis, son histoire est nébuleuse.

Certains disent que ce sont les Français qui ont inventé cette tarte sucrée après s’être installés en Nouvelle-Orléans et avoir été introduits à cette noix au 18e siècle. D’autres disent qu’elle a fait son apparition en Alabama au 19e siècle, mais on n’en a aucune preuve.

On pense aussi que ce serait l’économiste de la maison de Karo, entreprise spécialisée dans la fabrication et la distribution de produits prêts-à-manger, qui a créé cette recette au milieu des années 1920, puisque cette tarte contient souvent du sirop de Karo (sirop de maïs). Bref, ce qu’on sait avec certitude, c’est que cette entreprise l’a vraiment popularisée dans les années 40 et 50 et depuis, elle fait partie intégrante de la culture des Américains du sud. On peut retrouver plusieurs variantes : caramel, cannelle, beurre de cacahuète…

En tout cas, on s’en fiche d’où ça vient. On remercie les inventeurs d’avoir créé un tel délice, qui se partage spécialement pendant le temps des fêtes.

Une tarte réinventée et vite fait

Dans la version traditionnelle, tu dois préparer la pâte en premier. Je ne suis pas du tout, mais pas du tout pâtissière, alors je ne t’expliquerai pas comment faire une pâte à tarte. Tout ce que je sais, c’est que ça peut prendre 1-2 h de temps. De toute façon, ce n’est pas pertinent sur ce blog.

Ensuite, tu dois griller les noix. Après, tu prépares la garniture — tu fais fondre du chocolat et le mélange aux autres ingrédients (œufs, sirop de maïs, sucre, poudre de cacao, bourbon et sel). Tu décores le dessus des noix et tu fais cuire le tout pendant 45 min.

Ma version crue prend tout au plus 30 min. Elle comprend la croûte et la garniture.

tarte-choco-pecans-4

Tu ne retrouveras ni œufs ni sucre raffiné ni produit chocolaté douteux ni sirop de maïs. Cette tarte comprend 98 % d’ingrédients entiers, naturels et nourrissants (noix, fruits secs et cacao cru) et…

tarte-choco-pecans

elle comprend 2 % de sirop d’érable et un ingrédient dont les puristes de l’alimentation crue n’approuveraient absolument pas. D’ailleurs, je pense bien qu’ils me me condamneront en enfer. (Je peux déjà sentir l’odeur de mes cheveux brûlés par les flemmes.) C’est quoi ?

Du.

Rhum.

Nooon ! Tu n’as pas fait ça !!! Et bien si. Allez, ce n’est pas 10 ml de rhum qui vont zapper toutes tes cellules. Ici, j’ai fait une exception pour rester dans le même thème. De toute façon, ce n’est pas ça non plus qui va te faire perdre tes esprits, mais le goût du chocolat et de la texture fondante.

Tarte au chocolat et aux noix de pécan 

C’est la garniture qui fait la tarte dans la version traditionnelle.

Il fallait que j’imite une texture assez similaire. Quand j’ai vu que la recette originale demandait de mélanger des noix et du cacao/chocolat, j’ai toute de suite pensé à ma recette de brownies.

Alors, j’ai suivi cette recette en ajoutant des figues pour apporter un côté moelleux et fondant.

tarte-choco-pecans-3

Ensuite, j’ai remplacé le sirop de maïs de la recette originale par du sirop d’érable pour apporter un peu plus d’humidité. Pour ce qui est de l’alcool, au début je voulais mettre de l’extrait de rhum, mais quand j’ai regardé les ingrédients à l’épicerie, j’ai tout de suite été refroidie.

Mes yeux se sont arrêtés à « propylène glycol » et c’était la fin de l’extrait de rhum. Ça ne me plaisait pas de mettre du lave-glace dans ma tarte. En effet, tout comme l’éthylène glycol, les glycols retrouvés dans la plupart des produits comestibles est l’ingrédient actif dans plusieurs produits surprenants.

Par exemple, voilà ce que Santé Canada a à dire sur l’éthylène glycol :

L’éthylène glycol sert aussi, bien qu’en quantités moindres, dans les peintures pour émulsion de bitume, dans les fluides de refroidissement et caloporteurs, dans les stratifiés basse pression, les liquides de frein, dans la production de diacétate d’éthylène glycol, d’explosifs antigel, comme liquide solvant pour les esters et les éthers de cellulose et dans le Cellophane, les cosmétiques (jusqu’à 5 %), les laques, les résines alkydes, les encres d’impression, les teintures pour bois, la teinture du cuir, le traitement des textiles, les humidifiants, les encres pour stylo-bille, les détergents, les solvants, la mousse de polyuréthanne, les produits médicaux, les adhésifs et d’autres produits (ATSDR, 1993; Lewis, 1993). (Source)

Certains pensent que ces composants ne posent pas un grand risque pour la santé, mais je préfère m’en abstenir. Des milliers d’études ont déjà montré leur toxicité. (Source) 

Je voulais acheter de l’extrait de rhum, mais comme je n’ai pas pu le trouver bio, j’ai opté pour du vrai rhum. Voilà. Fini. Je voulais du rhum Barbancourt de mon pays d’origine, mais je n’en avais pas (douleur).

tarte-choco-pecans-2

Pour la croûte, je n’ai rien fait de spécial. Je l’ai faite comme je fais toutes mes croûtes. Je t’avoue que j’ai hésité en premier parce que je me disais que ça faisait beaucoup trop de noix. Et après, je me suis dit : c’est comme si on mangeait une boule ou barre d’énergie dans une forme différente. Pour l’alléger un peu, j’ai ajouté de la noix de coco râpé.

Bah ! De toute façon, tu n’es pas censée prendre plus d’une tranche. Pas plus d’une petite tranche !

tarte-choco-pecans-5

tarte-choco-pecans-7

Ingrédients

Croûte

1 ½ tasse (140 g) d’amandes
½ tasse de noix de coco râpé, non sucré et séché
8 dattes medjool ou 16 petites dattes

Garniture

1 ½ tasse (140 g) de noix de pécan
Pincée de sel
¹⁄3 tasse de poudre de cacao cru
½ cuillère à café d’essence de vanille
1 cuillère à café de sirop d’érable
1 cuillère à café de rhum (facultatif)
¼ tasse de figues séchées, coupées en morceaux

Méthode

Pour faire la croûte, placer les amandes et les flocons de noix de coco dans le robot muni de la lame en « S » et activer jusqu’à ce que le mélange soit grossièrement moulu. Ajouter les dattes et activer jusqu’à ce que le mélange ressemble à une texture fine et granuleuse et commence à coller ensemble. Ne pas trop activer. Transférer le mélange dans un moule à charnière profond de 23 cm (9 pouces), l’étaler et le presser avec les doigts ou une spatule (si elle est trop collante).

Pour faire la garniture, couper ¼ tasse de noix de pécan et mettre de côté. Placer le reste des noix et la noix de coco dans le robot muni de la lame en « S » et activer jusqu’à l’obtention d’une consistance granuleuse. Ajouter les dattes et activer jusqu’à ce que le mélange colle ensemble. Ajouter le cacao, la vanille et le rhum facultatif et activer jusqu’à ce que le tout soit bien mélangé. Transférer dans le fond de la tarte et presser fermement. Décorer avec des noix de pécan sur le dessus.

Déguster !

 

Naïby

About the Author

Naïby

J'ai pour mission d'aider les gens à atteindre une longue vie saine et radieuse, grâce à mes recettes savoureuses, à des conseils pratiques et à des solutions astucieuses.

Soif de changement ?

Joignez-vous à la famille de bons vivants pour recevoir des conseils pratiques, des astuces ingénieuses et des recettes délicieuses. Commencez de bon pied avec mon guide manger cru jusqu'à midi pendant 7 jours, incluant 14 recettes délicieuses et rapides. C'est GRATUIT !

  • Bonsoir Naïby, cette tarte me paraît bien délicieuse, j’ai justement un paquet de noix décortiquées… :-) pour le rhum pas de soucis comme je dis toujours « engagée pas extrémiste » un peu de rhum (je suis fan) n’entachera en rien l’équilibre du quotidien ;-) merci pour cet article et à très vite

    • Salut Laetitia ! Ça, c’est une belle philosophie ❤️. À bientôt !

  • Patricia

    Bonjour Naîby, mets tu ton fond de tarte au congélateur avant de garnir ta tarte ?
    Merci pour toute tes délicieuses recettes et bonne continuation. Bises

    • Salut Patricia. Non, pas besoin de la mettre dans le congélo. Elle devrait être assez ferme pour que tu puisses mettre la garniture. Si ce n’est pas le cas, c’est soit parce que tes dattes ne sont pas assez moelleuses pour le tout colle, soit parce que tu n’en as pas assez. Aussi, tu peux la faire en deux temps, si tu veux. La croûte se conserve bien dans le congélo pendant 2 semaines à 1 mois. Ça me fait plaisir de partager mes recettes. À bientôt !