Tout sur moi

Pourquoi de Bon cru est le meilleur endroit où trouver de l’information sur l’alimentation vivante ?

Bienvenue! Je m’appelle Naïby Jacques.

Est-ce que ceci vous paraît familier ?

  • Vous êtes enfin prête à adopter une alimentation végétale et vivante, mais êtes désemparée quand il s’agit de préparer des recettes nutritives et délicieuses
  • Vous en avez assez de manger les mêmes repas et n’arrivez pas à avoir des idées pour manger des recettes variées.
  • Vous êtes fatiguée ou n’avez pas envie de passer un temps fou dans la cuisine à préparer des plats gastronomiques.
  • Vous cherchez une façon d’augmenter votre consommation d’aliments crus le plus possible en continu.
  • Vous en avez assez de dépenser plein d’argent en général ou sur des super aliments et des compléments dits « nécessaires ».
  • Vous aimeriez que votre entourage accepte ou adopte votre façon de manger.

Si tout ceci résonne avec vous, j’ai de très bonnes nouvelles pour vous :

Vous êtes au bon endroit !

Voici comment de Bon cru peut vous aider à supprimer vos défis.

Ma mission, c’est de vous aider à atteindre une longue vie saine et radieuse, grâce à mes solutions astucieuses et à mes recettes succulentes. C’est exact, grâce à mes connaissances, je vous tiens la main pour que vous puissiez faire la transition vers l’alimentation vivante ou maintenir ce mode de vie, afin de transformer votre vie de façon permanente et de profiter des plaisirs de la vie.

Voilà mon avis :

Je crois que les personnes qui veulent réussir à manger cru efficacement DOIVENT apprendre à simplifier leur vie, en gagnant du temps et de l’argent, en ne faisant pas trop d’effort et en évitant des frustrations quotidiennes.

Vous vous demandez peut-être comment préparer des recettes délicieuses si vous n’avez pas le temps — parce que soit vous êtes pressée, soit vous êtes débordée par les contraintes familiales —, vous n’avez pas vraiment les moyens ou vous manquez de motivation.

Au lieu de fouiller dans une panoplie de livres de recettes et d’écouter un tas de gens qui ne font que vous embrouiller…

Joignez-vous (ci-dessous) à la famille de bons vivants pour recevoir de l’information pertinente, des tactiques et des stratégies par quelqu’un qui est passé par là.

Comment me suis-je spécialisée en alimentation vivante ?

Avant de répondre à cette question, je vais partager deux événements charnières qui m’ont mise sur le chemin de ce que je fais aujourd’hui : instruire, par mes cours de cuisine vivante, et soutenir, par mes programmes de coaching, des gens comme vous à faire la transition vers l’alimentation vivante ou à la maintenir avec confiance.

Le premier événement, dans ma vie, s’est produit en 2006 lorsque j’ai été diagnostiquée de l’hyperthyroïdie, hyper activité des glandes thyroïdes. « Comment est-ce que cela a pu m’arriver ? » me suis-je demandé.

Choquée par cette nouvelle, j’ai effectué des recherches des causes possibles de cette maladie. Bref, j’ai compris et j’étais persuadée que le stress en était la cause, en raison des moments difficiles que je vivais à l’époque. En effet, je m’en voulais de n’avoir rien accompli ou réussi dans ma vie au point de vue de mon statut social et par rapport à mon entourage.

C’est que je croyais que je n’avais aucune carrière réelle — je travaillais depuis plus de cinq ans dans un poste temporaire en tant qu’adjointe administrative dans un hôpital, emploi que je détestais —, j’avais étudié une multitude de programmes à l’université et je n’avais aucun diplôme valable en main, j’avais essayé tous genres d’activités dans le milieu des arts et du divertissement qui n’avaient abouti nulle part (mannequinat, écriture de chansons et interprétation, esthétique…), ma relation amoureuse de trois ans avait pris fin et le pire, selon moi, c’est que je frôlais la trentaine.

À la suite de ce diagnostic, mon médecin m’a donné trois choix.

Je devais prendre des médicaments antithyroïdiens pour empêcher la production de nouvelles hormones thyroïdiennes agressives ; faire un traitement à l’iode radioactif pour détruire de manière permanente une partie des cellules thyroïdiennes, ce qui provoquerait sûrement un état d’hypothyroïdie ; procéder à l’ablation totale ou partielle de la thyroïde. Il m’a dit que seulement 3 % des personnes atteintes pouvaient être en rémission. Refusant ce diagnostic, je me suis mise à chercher sur Internet des remèdes naturels pour vaincre ma maladie.

Naï

Photo prise par Lua

Entre-temps, mon frère m’a fait découvrir des documentaires intéressants sur la conscience, ce qui m’a lancée dans le chemin de la quête spirituelle. J’ai commencé à apprendre sur la loi de l’attraction et la physique quantique pour changer sa réalité grâce à son état d’esprit. Déterminée à vaincre cette maladie, je me suis rendue dans un centre de méditation pour pratiquer intensément une technique d’observation de la respiration pendant dix heures par jour, appelée Vipassana, et c’est là que j’ai été initiée au végétarisme.

J’ai mangé ainsi pendant les dix jours que j’y séjournais. Après cette expérience, j’en suis sortie complètement métamorphisée. J’avais adopté une nouvelle perspective de la vie ainsi que le végétarisme graduellement. Plusieurs mois plus tard, lorsque je suis retournée prendre de nouvelles analyses sanguines, mon médecin traitant m’a annoncé une magnifique nouvelle.

D’après les résultats, il n’y avait plus de signe de la maladie. Tout était revenu à la normale. Waouh ! J’avais réussi.

Voici le deuxième événement. Avançons vite à trois ans plus tard.

En 2009 donc, pendant que je terminais mes études dans un autre de mes diplômes en traduction, à Paris (j’avoue que je suis une étudiante éternelle), mon cher frérot m’a encore fait découvrir un autre documentaire révélateur, intitulé The Beautiful Truth. Ce film traitait d’un médecin allemand, au nom de Max Gerson, installé aux États-Unis, qui guérissait des personnes atteintes de maladies graves, notamment les cancers, simplement avec des jus extraits d’aliments entiers et naturels et avec des aliments solides crus.

Cela a résonné en moi, et j’ai tout de suite présumé que manger cru serait la clé pour atteindre une santé optimale, sans savoir que tout univers de ce type d’alimentation existait déjà. Cette déduction a suscité plein de nouvelles idées que j’ai voulu poursuivre à mon retour à Montréal. Mais avant mon départ, j’ai appris une nouvelle surprenante : j’étais enceinte.

Je me suis reposé la même question que mon événement marquant précédent : « Comment est-ce que cela a pu m’arriver ? » Oui bon, je ne suis pas la Vierge Marie et je sais bien qu’il faut être deux pour danser le tango.

À ce moment précis, j’ai exprimé mes intentions.

J’allais nourrir mon bébé le mieux possible de façon holistique et avoir une grossesse et un accouchement naturels sans soucis. De ce fait, j’ai pris la décision, sur le plan physique, de devenir végétalienne et crudivore (mise à jour 2016 : je ne me considère pas une crudivore aujourd’hui, mais quelqu’un qui a une alimentation hautement vivante) et, sur les plans émotionnel, psychologique et spirituel, de pratiquer les règles de la loi de l’attraction et les techniques de visualisation et de méditation.

À Montréal, c’est extrêmement rare d’accepter une femme enceinte après quatre mois de grossesse dans une maison de naissance et, en plus, qui a eu des antécédents médicaux. Mais j’avais bien défini mes intentions depuis le début et j’ai pu avoir ce que je désirais. Comme Paulo Coelho l’a si bien dit :

Quand on veut quelque chose, tout l’univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve.

Par la suite, je me suis vite équipée en achetant les appareils ménagers de haute qualité pour profiter de la nutrition optimale et des livres de recettes pour créer les saveurs somptueuses du monde, mais surtout des Antilles, d’où mes origines. À la fin, j’ai eu une grossesse et un accouchement très agréables (j’ai donné naissance en moins de 2 h, contractions et accouchement compris) et j’avais tellement d’énergie que mon rétablissement s’est fait en une vitesse fulgurante !

L’alimentation vivante était le secret de ma vitalité, et il fallait que je le crie sur tous les toits.

J’ai créé un blog, mais je sentais qu’il me fallait quelque chose de plus.

Je ne pouvais pas m’empêcher de penser que j’avais besoin d’accumuler un autre diplôme pour solidifier mes connaissances (eh ! oui !). Alors, un an plus tard, toujours aussi passionnée, je suis partie suivre une formation dans le berceau de l’alimentation vivante, en Californie, pour être diplômée dans l’enseignement supérieur en alimentation vivante.

À mon retour à Montréal, j’ai travaillé d’arrache-pied pour me faire connaître en faisant des exposés, des présentations culinaires à différents endroits et pour faire des plats préparés pour des personnes qui voulaient perdre les derniers 2 à 3 kilos de trop. Mes activités m’ont permis de rencontrer et de conseiller des gens extraordinaires, qui voulaient atteindre une santé optimale par l’alimentation vivante.

Dans le processus, j’ai appris que les gens avaient besoin de beaucoup de soutien et je me suis donné la mission de consacrer ma vie professionnelle à aider les passionnés de la santé à faire la transition vers l’alimentation vivante ou à maintenir ce mode de vie afin de transformer leur vie de façon permanente et d’être heureux pour attirer ou créer tout le bonheur dont ils ont toujours rêvé.

En somme, depuis lors, j’ai fait des conférences et j’ai donné des cours de cuisine vivante devant de nombreux groupes, j’ai préparé des plats préparés en tant que traiteur pour des clients privés, j’ai conseillé des clients par mon programme de coaching qui se traduit en un système que j’ai  créé et que j’ai nommé Maître de moi, maître de l’alimentation vivante™, série d’étapes successives (9 à 10 étapes) prenant en compte les difficultés intérieures et extérieures que tous passionnés devraient suivre pour partir ou rester efficacement sur le chemin de la vie saine par l’alimentation vivante.

Ainsi, grâce à mes services et à mon blog, alimenté par mes recherches effectuées et par mes recettes délicieuses, vous apprendrez tous les outils qu’il vous faut pour atteindre vos objectifs de santé. Alors, si vous voulez être au courant de mes activités, inscrivez-vous à ma liste de diffusion pour rester en contact avec moi et être le(la) premier(ère) au courant. Saisissez vos données dans la boîte d’inscription ci-dessous.

Je ne connais pas toutes les réponses, mais je m’engage à partager avec vous le meilleur de moi-même, étant encore en apprentissage et en évolution. N’hésitez surtout pas à me faire part de vos commentaires, bien sûr, vous pourriez aussi m’éclairer sur quelque chose que j’ignore. Je ne suis pas votre gourou, mais je veux que vous appreniez comment être votre propre gourou.