Une Salade de chou-fleur et de fruits bourrés de vitamine C et d’antioxydants

8 $ ! Non, mais est-ce que je rêve ?

Remplie d’indignation, ma voix résonne dans tout le petit marché de mon quartier… Je sais, je sais, me dit le propriétaire. Ça ne va pas du tout en Californie depuis un moment. Donc, le chou-fleur, ça coûte ce prix-là. Et c’est de même pour le brocoli.

Bon, je sais que le chou-fleur n’est plus en saison au Québec depuis octobre, mais il ne faut pas exagérer ! En plus, je voulais vraiment faire cette recette pour le temps des fêtes qui incorpore d’autres ingrédients de saison en hiver : des oranges, une grenade et des canneberges fraîches (airelles). :'(

Tant pis ! Je laisse tomber.

Pendant plusieurs semaines, j’ai surveillé le prix du chou-fleur. Et j’ai crié victoire quand je l’ai vu à 3 $. Un chou-fleur pas très beau et non bio. Vite, j’ai fait une vérification dans mon ordi cérébral, bip, bip, bip, et je me suis rappelé qu’il faisait partie de la liste des Clean 15, les 15 aliments considérés sécuritaires par rapport à la charge de pesticides, selon le Environnmental Working Group.

Sans hésitation, je l’ai déposé dans mon panier pour enfin créer cette recette que j’espère concocter depuis un mois déjà !

Et j’ai adoré le résultat.

L’ingrédient vedette : la canneberge

Salade 2 choux fruits rouges canneberges

Photo par Naïby Jacques

La grande airelle rouge d’Amérique du Nord, l’atoca ou l’ataca, la canneberge (au Québec), le cranberry (en France), voilà les différents noms qu’on donne à ce petit fruit écarlate et brillant.

Le nom anglais « cranberry » vient du mot « crane-berry », ancien nom américain de la plante qui veut dire « baie de grue » parce que ses fleurs, au début de la floraison, poussent vers le sol et ressemblent à une tête de grue. Elles étaient aussi anciennement appelées « bounceberries » (baies qui sautillent), car une fois matures, elles sautillent lorsqu’elles tombent à terre.

Mais moi, je les ai toujours appelées canneberges. Alors, si jamais tu as lu mes recettes précédentes, comme celles dans mon guide gratuit de recettes, et tu demandes de quoi je parlais dans l’une d’entre elles, maintenant tu sais.

Bref, celles-ci poussent à l’état sauvage dans d’énormes tourbières de sable. On les cultive très largement en Amérique du Nord, principalement au Massachusetts, au Wisconsin, à Washington et en Oregon. Au Québec, on est aujourd’hui au 2e rang de la production mondiale. Pas mal du tout. Et enfin, elles poussent à l’état sauvage en Europe depuis le 19e siècle, moment où on les a exportées.

D’ailleurs, j’ai appris que ce n’est que tout récemment que les Français ont commencé à consommer le jus de canneberge. Avant 2000, il était presque un fantôme.

Récoltées entre la fête de travail et Halloween, la période de commercialisation de pointe des canneberges se situe entre le mois d’octobre et de décembre. On peut les acheter fraîches dans des paniers d’agriculteurs ou dans des paquets de 340 g, qu’on peut réfrigérer pendant deux mois ou congeler pendant un an.

On en vend encore ce mois-ci. Yé !

Canneberges et compagnie

À part la boisson et la sauce traditionnelle de canneberge, ces petites baies sont également délicieuses dans des chutneys, des tartes, des tourtes et d’autres desserts. Dernièrement, dans mon programme de cuisine de trois semaines, j’ai montré aux participants comment faire un condiment (une sorte de relish) aux canneberges et à l’orange.

Ces ingrédients sont une combinaison classique. Alors, j’ai voulu ramener cette « relish » dans la recette que je vais te présenter dans quelques instants pour l’apprécier et lui trouver un autre usage.

Lors du repas de Noël familial dernier, du côté de mon mec, j’ai préparé une salade de quinoa cuit avec des canneberges fraîches, une grenade et de l’aneth. Et tout le monde avait adoré. (J’aurais pu faire germer le quinoa, mais le temps était limité. Et franchement, je voulais leur donner le goût d’aimer un plat végétalien, avant même de les frapper avec du complètement cru.)

Bref, je me suis inspirée de la recette précédente. Afin d’obtenir la même texture de grains très, très rapidement, au lieu d’utiliser du quinoa cuit ou germé, j’ai utilisé ce légume qui m’a tant secouée plus tôt : le chou-fleur !

Ensuite, comme le rouge et le vert sont des couleurs complémentaires, j’ai décidé d’ajouter de la verdure à ma préparation rouge — que j’ai sucrée pour contrebalancer le côté très acidulé des canneberges. Ensuite, j’ai opté pour du chou frisé (kale), comme autre crucifère (dont le chou-fleur fait partie), et de la menthe, comme fines herbes. Et pour finir, j’ai ajouté des noix pour avoir du croquant. Des noix de pécan. Mais ça aurait pu être des amandes, des noix de Grenoble, etc.

Salade 2 choux fruits rouges MEP

Photo par Naïby Jacques

Photo par Naïby

Photo par Naïby Jacques

Qu’est-ce que je peux dire d’autres de cette salade ? Elle est doublement riche en vitamine C, grâce aux canneberges et aux oranges, et doublement riche en antioxydants, grâce aux canneberges et à la grenade. En passant, on a découvert que la canneberge contient des polyphénols qui nourrissent les bonnes bactéries de la flore intestinale, lesquelles combattent l’obésité et toutes ses maladies accompagnantes, comme le diabète de type 2. Je t’en parlerai plus précisément une autre fois.

Mais entre-temps, prends plaisir à déguster ce plat acidulé et facile à préparer.

Salade de chou-fleur, de canneberges et d’orange à la grenade

Salade 2 choux fruits rouges 2

Photo par Naïby Jacques

Ingrédients

1 petit chou-fleur, coupé grossièrement (environ 3 tasses ou 365 g)
2 tasses (200 g) de canneberges
2 cuillères à soupe (15 ml) d’huile d’olive
2 cuillères à soupe (15 ml) de miel
2 grandes feuilles de chou frisé (kale), tiges enlevées et ciselées (Remarque)
2 cuillères à soupe de zeste d’orange
6 petites oranges ou 4 oranges moyennes, pelées, épépinées et coupées grossièrement
½ tasse de graines de grenade
¼ tasse de menthe fraîche
Pincée de sel
¼ tasse (60 g) de noix au choix, pour garnir

Méthode

Placer le chou-fleur dans un robot et actionner jusqu’à l’obtention d’une consistance de grains (comme du couscous). Transférer dans un saladier et réserver.

Toujours dans le robot, placer les canneberges, l’huile d’olive et le miel et pulser pour couper grossièrement. Transférer dans un petit bol et réserver.

Ajouter au chou-fleur le chou frisé, le zeste d’orange, les oranges, la préparation de canneberges, la grenade, la menthe, le sel et bien mélanger.

Servir dans des bols et garnir de noix.

Déguster !

Placée dans un récipient hermétique au réfrigérateur, cette salade se conservera pendant 3 jours.

Donne 4 portions moyennes ou 2 grandes portions.

Remarque

On peut utiliser n’importe quel type de chou frisé : le vert, le noir, le pourpre…

Variantes

Pour la version avec le quinoa, remplacer le chou-fleur par 2 tasses de quinoa cuit ou germé (1 tasse de quinoa à cuire donnes 2 tasses environ une fois cuit).

Naïby

About the Author

Naïby

J'ai pour mission d'aider les gens à atteindre une longue vie saine et radieuse, grâce à mes recettes savoureuses, à des conseils pratiques et à des solutions astucieuses.

Soif de changement ?

Joignez-vous à la famille de bons vivants pour recevoir des conseils pratiques, des astuces ingénieuses et des recettes délicieuses. Commencez de bon pied avec mon guide manger cru jusqu'à midi pendant 7 jours, incluant 14 recettes délicieuses et rapides. C'est GRATUIT !